POURQUOI fabriquer des masques de protection ? Pas seulement à cause d'une tendance.

WHY Making Protective Face Masks? Not Just Because of a Trend. - Cochic

Après le confinement vient le redémarrage progressif de l'économie. Après des semaines et des mois de personnes restées à l'intérieur pour se protéger du virus, des personnes comme vous et nous devons retourner dans des endroits surpeuplés ; et donc avec protection. Bien sûr, de nombreux magasins de détail ont repris la tendance de fabriquer des masques de protection en tissu. Chez Cochic, nous avons vu les masques faciaux comme bien plus qu'une tendance. Cet article traite de l'histoire de Cochic sur la pandémie et de la manière dont nous avons comblé le fossé entre les continents pour innover dans l'industrie des masques de protection.

Comment cela a-t-il commencé ?


Notre PDG, Patrizia Angela Casubolo, est d'origine italienne. L'Italie étant l'épicentre de l'épidémie européenne du nouveau coronavirus, elle a très tôt subi les conséquences de la pandémie. Alors que sa famille vit dans l'une des régions les plus touchées d'Italie, la Lombardie avec 14200 morts, la maman de Patrizia lui a demandé « Pourquoi tu ne fabriques pas des masques réutilisables ? Vous en aurez besoin tôt ou tard !


En Lombardie, alors que les gens ont recommencé à aller travailler et à vivre dehors depuis la semaine dernière, le port du masque en tissu est devenu obligatoire et la même chose devrait se produire en Allemagne la semaine prochaine, où vit le frère de Patrizia.


Avec son fort sentiment de vouloir faire quelque chose pour aider, elle a décidé d'acheter immédiatement des masques chirurgicaux et de les offrir gratuitement à sa clientèle. Cependant, les masques chirurgicaux ne peuvent pas être portés plus de 4 heures.

Comme Cochic est une marque qui promeut la durabilité, elle a décidé de suivre les conseils de sa mère et a discuté avec ses fournisseurs italiens pour créer quelque chose qui pourrait être porté plusieurs fois, promouvant une approche plus durable des masques sans compromettre la santé et la sécurité.


L'équipe Cochic a alors commencé à se renseigner sur les différents tissus et à comprendre ceux à utiliser et à éviter. Nous voulions offrir des tissus antibactériens, mais dans le cadre de nos recherches, peu de choix étaient optimaux pour la production de masques faciaux et s'ils étaient achetés ici au Canada, les choix étaient à peu près en polyester et fabriqués en Chine avec des délais de livraison fous.


Nous avons aussi vérifié des commerces québécois mais les tissus n'étaient pas forcément confortables et optimaux à porter sur le visage. Nous avons pensé que nous voulions des masques en coton avec idéalement un certain pourcentage d'élasthanne pour un maximum de confort.


Une opportunité pour des changements fondamentaux


Nous avons toujours voulu embaucher des couturières locales du Québec pour nos cravates. Jusqu'à présent, nos cravates brevetées étaient fabriquées en Italie avec des tissus exclusifs de Côme, berceau de la soie italienne. À ce jour, nos rallonges de col sont fabriquées à Montréal, mais pas nos autres accessoires. À travers ce projet de fabrication de masques en tissu, nous espérons découvrir de véritables passionnés qui aiment la couture et qui aideraient Cochic à concrétiser sa vision, à grandir en tant que communauté et à amener la production d'accessoires entièrement locale.


Au moment de la rédaction de cet article de blog, nous avons déjà trouvé une poignée d'indépendants passionnés de couture qui recherchent un revenu grâce à la couture.

Chez Cochic, la passion et le soutien sont des valeurs importantes !


Comment fabrique-t-on des masques ?

Nous avons organisé un système de production de masques avec une équipe de travailleurs indépendants passionnés qui aiment la couture. Nous avons contacté nos fournisseurs de tissus et ciblé ceux ayant une expertise dans les tissus médicaux, utilisés et fabriqués pour les hôpitaux. Ils nous ont aidés à décider quel tissu nous devrions utiliser qui est le plus approprié pour les masques de protection en tissu.



Nous avons intégré au sein de notre équipe de bénévoles des personnes venant d'Italie, de Montréal, et toute personne intéressée par notre projet et souhaitant participer à la production de masques Cochic. Nous mettons en action nos valeurs : innovation, créativité, passion et volonté de créer de la qualité tout en assurant confort et style.

Qui est impliqué dans ce projet ?

Comme nous essayons de combler le fossé entre les continents et nos peuples, nous avons fait appel à nos amis italiens et hollandais pour les tissus, à nos amis espagnols pour les élastiques sur mesure avec une élasticité minimum de 150%, à nos amis québécois pour la coupe, finition, impression et production des masques Cochic. Enfin, toute une équipe de passionnés nous propose les meilleurs designs et collections que nous préparons pour l'automne et que nous lancerons en juillet. Un photographe bénévole réalise les visuels de ce projet et toute personne souhaitant aider ou contribuer est la bienvenue chez Cochic !


Alors pourquoi fabriquons-nous des masques, encore une fois ?


Parce que nous voulons nous entraider, au Québec et en Europe. Mais le plus important, parce que nous sommes Cochic !


D'ici là, nous vous retrouverons dans le prochain article de blog ! Si vous avez aimé cette histoire, assurez-vous d'aimer la publication et de vous abonner à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles de Cochic et les notifications de publication. Passez une journée très Cochic !